Le guide de votre bien-être à domicile

Coussin matelas rafraîchissants

Actualités

Confort et literie

Nos literies sont devenues de vrais concentrés de technologie : matelas purifiant, housse rafraîchissante, couette antimoustiques... Zoom sur ces innovations censées nous faire mieux dormir.
La mousse
Constituée de polyéther, peu dense, elle risque de s'affaisser au bout de quelques mois. Mieux vaut opter pour la mousse polyuréthane, alvéolaire donc bien aérée, plus chère mais de meilleure qualité. Choisissez-la bien dense pour un meilleur soutien et privilégiez celles qui affichent une haute résilience : le matelas ne se déforme pas et le corps est soutenu à chaque mouvement. C'est important, car on bouge en moyenne 40 fois par nuit.Quant à la mousse viscoélastique, aussi appelée mousse à mémoire, elle épouse progressivement les contours du corps. Le problème, c'est qu'elle a tendance à stocker la chaleur et qu'elle réagit à la température extérieure : quand il fait frais, elle met plus de temps à retrouver sa forme initiale ; quand il fait chaud, elle peut ramollir. Pas idéale, donc, comme composant principal du matelas, mais confortable en garnissage si on aime la sensation d'être enveloppé.
Les dernières innovations ? Des mousses dotées de microcapsules thermorégulatrices (SmartFoam de Dunlopillo), enrichies de charbon végétal pour absorber les odeurs et purifier l'air ambiant (Air Pur de Bultex Plus) ou associées à des plaques de gel traditionnellement utilisées dans le milieu médical, confortables et rafraîchissantes (Technogel de Bultex Plus et Ergogel de Dodo).
Le ressort
Les ressorts biconiques, reliés les uns aux autres, sont réservés aux matelas d'entrée de gamme. Privilégiez les ressorts ensachés, c'est-à-dire placés individuellement dans des enveloppes en tissu. Lorsqu'une pression est exercée à un endroit donné, seul le ressort sollicité réagit, ce qui favorise l'indépendance de couchage. Dernière technologie en date, développée par Epeda : Multi-actif, qui combine ressorts et amortisseurs en mousse pour un confort ferme et morphologique. Bon à savoir : plus il y a de ressorts, mieux le corps est soutenu, plus c'est confortable.
Linge de lit
Fini le coton ! Les petits derniers sont en fibres synthétiques Stretch (polyester et viscose) et cumulent les qualités : microaérés pour évacuer l'humidité et assurer une bonne hygiène, thermorégulateurs (technologie Outlast chez Treca ou Sealy), antibactériens, antiacariens et antiodeurs.On les traite chimiquement ou naturellement, avec des huiles essentielles ou des microparticules probiotiques (technologie Purotex, Onea par Maison de la literie). On peut aussi les enrichir de fils de carbone antistatiques ou de fils d'argent antimicrobiens. La marque Dodo s'apprête à sortir une couette et un oreiller qui protègent des acariens, mites, moustiques et punaises de lit grâce à un traitement à base d'huile de neem(un arbre indien) et d'une autre substance top secrète.